Mercredi 13 février 2019 à 19 h 30 : soirée Récits de vie

Une soirée avec les éditions Unicité et son éditeur François Mocaer, en compagnie de Brigitte Brami pour ses récits carcéraux, Corps imaginaires, Yana Byls pour son récit de voyage Nos âmes nomadesMichel-Olivier Dury pour son récit intime Rue du Chemin vert.

Corps imaginaires : Ces récits décrivent deux détenues que j’ai connues à la même période lors de mon incarcération en 2013-2014 à Fleury-Mérogis, dans le 91. Thérèse a vécu son corps comme entièrement aliéné à la cour de promenade, à sa cellule, au petit espace des parloirs, aux contingences. Elle en est morte. Tandis que Sana a déréalisé et réinventé son corps, elle a ainsi agrandi la cour de promenade, sa cellule, le petit espace des parloirs, et les contingences, elle a survécu. Tout corps est imaginaire, quand il est enfermé, quand il jouit, quand il meurt. Et surtout quand il se regarde dans le miroir. 

Nos âmes nomades : Fascinée par la mythique route de la soie, Yanna Byls entreprend de cheminer sur les traces des nomades d’antan, à travers l’Asie centrale, de la Turquie à la Chine. Inspirée par ces destinations improbables, que les marchands et les pèlerins des siècles passés décidèrent d’atteindre contre vents et marées, la voyageuse empruntera cette même route, vieille de plusieurs millénaires. En nomade, elle traverse les monts et les vallées d’Anatolie, les montagnes du Caucase de Géorgie, les plaines tourmentées d’Arménie, les déserts et les royaumes d’Iran, les steppes et les cités ouzbèkes, les immensités kazakhes, les reliefs vertigineux kirghizes, les plateaux inaccessibles du Pamir tadjik, pour rejoindre à travers les oasis de la Chine la fameuse cité de Xi’an, là où jadis la route s’achevait. Mais bien au-delà du désir de cheminer sur cette route empruntée à l’infini, l’écrivaine se plaît à entrevoir, à travers la beauté des cultures rencontrées, un brin de sacré, des bribes d’éternité. Cette route de la soie devient alors son chemin intérieur, sa quête de soi ! 

Rue du chemin vert : Le héros, en entrant en pension, va découvrir l’amitié fraternelle à travers deux autres pensionnaires, tout aussi émouvants que contradictoires l’un et l’autre. Il va faire l’apprentissage de la vie, tant à travers le plaisir de l’étude que de la transgression, jusqu’à découvrir l’amour. Véritable initiation pour ce jeune garçon qui vivra des moments inouïs et qui le marqueront à jamais. Un vrai plaisir de lecture grâce au style de l’auteur tout en musicalité qui peut tous nous émouvoir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s